Comment savoir si la rotule de suspension est morte ?

Comment savoir si la rotule de suspension est morte ?

Les rotules de direction sont un élément essentiel du système de direction de votre véhicule. En effet, elles en constituent l’une des pièces maîtresses et sont en première ligne pour encaisser les coups qui leur sont infligés par les irrégularités de la route. Constituant elles-mêmes les rotules de direction, les rotules de direction permettent de relier les bras de commande du véhicule à la fusée ou au porte-fusée de direction. Les rotules de direction permettent également aux roues avant et à la suspension de se déplacer d’avant en arrière, ainsi que de haut en bas, lorsque le volant est tourné pendant la conduite et lorsque la voiture se déplace sur des surfaces routières inégales.

Quels sont les différents types de rotules de direction ?

Un joint à rotule se compose d’un axe de roulement et d’une douille enfermés dans un boîtier ; toutes ces pièces sont en acier. Le goujon de roulement est conique et fileté, et s’insère dans un trou conique de la fusée d’essieu. Cette articulation est lubrifiée à la graisse et recouverte d’un cache-poussière. Les joints à rotule modernes sont scellés, ce qui empêche la saleté, les éclats de pierre et autres impuretés d’endommager le joint, mais aussi l’entretien. Cela signifie que si vous avez un problème avec votre joint à rotule, l’ensemble devra généralement être remplacé.

Selon le type de suspension, la plupart des voitures ont des joints à rotule supérieurs et inférieurs. Les rotules inférieures sont généralement plus grandes et risquent davantage d’être endommagées en raison du poids de l’avant de la voiture qui repose sur elles.

Conçues pour résister aux chocs, les rotules de direction ne sont pas des pièces d’usure et sont censées durer aussi longtemps que le véhicule. Cependant, il peut arriver que des éléments extérieurs viennent perturber ce beau mécanisme et l’endommager prématurément. De plus, comme les joints à rotule jouent un rôle crucial dans votre système de suspension, il est important de reconnaître les signes indiquant que quelque chose ne va pas, et de savoir comment les vérifier. Si vous remarquez un problème avec une rotule, il est recommandé de remplacer la rotule endommagée et sa paire. En effet, lorsqu’une rotule commence à être défaillante, l’autre peut rapidement suivre.

Quels sont les symptômes d’une rotule de direction défectueuse ?

Il existe un certain nombre de signes qui vous indiquent que vos joints à rotule commencent à s’user. 

Ces signes sont les suivants :

  • Des bruits forts ou des craquements
  • Une tendance à dériver latéralement
  • Direction lâche ou tremblante
  • une usure inégale des pneus.
  • Il est possible que les symptômes d’usure des joints à rotule se développent lentement et que vous ne les remarquiez pas avant un certain temps. 

Si vous avez remarqué l’un des symptômes ci-dessus, ou si vous voulez simplement vérifier vos joints à rotule, il est préférable de vérifier d’abord vos joints à rotule en roulant avant de procéder à une inspection visuelle.

Quelle est la procédure à suivre pour remplacer le joint à rotule de la direction ?

Commencez par inspecter visuellement les rotules. Il est temps de procéder à un contrôle visuel et physique après avoir examiné vos joints à rotule en roulant. Assurez-vous d’avoir les outils nécessaires avant de commencer :

  • Jack
  • Jack est sur ses pieds.
  • un éclair de lumière
  • Une clé à écrou de roue avec une pince à levier
  • Des cales de roue ou des blocs de bois

Voici les étapes d’une inspection visuelle et physique :

  1. Retirer les écrous de roue et les desserrer.
  2. Retirez les écrous de roue et desserrez-les jusqu’à ce qu’ils soient serrés à la main. Cela vous permettra de faire tourner la roue sur son axe sans la retirer totalement.
  3. Relevez le véhicule et fixez les roues à l’aide de cales.
  4. Soulevez l’avant du véhicule et fixez-le à l’aide de chandelles. Pour empêcher la voiture de rouler, placez des cales ou des morceaux de bois derrière les roues arrière. Le contrôle des joints à rotule sera ainsi beaucoup plus simple.
  5. Faites tourner le pneu sur son axe.
  6. Saisissez les bords supérieur et inférieur du pneu et faites-le basculer le long de l’essieu du véhicule. Il ne devrait y avoir que peu ou pas de jeu dans cette action si les joints à rotule fonctionnent correctement.
  7. Retirez le volant et inspectez les joints à rotule supérieurs et inférieurs à l’aide d’une lampe de poche.
  8. À ce stade, demandez-vous s’il y a des symptômes de corrosion, des dommages au cache-poussière, une fuite de graisse ou tout autre problème possible. Si c’est le cas, votre joint à rotule doit être remplacé.
  9. Démontez la rotule. À l’aide d’un levier, séparez le bras de commande inférieur et la rotule de direction (les deux composants reliés par la rotule).
  10. Retirez l’écrou qui relie la rotule côté roue à la fusée de direction en desserrant l’écrou qui la lie au guidon.
  11. Détachez la rotule de son logement dans le porte-fusée à l’aide d’un extracteur approprié.
  12. Mesurez la distance ou comptez le nombre de tours de la rotule de direction pour référence avant de retirer la rotule de son logement. Cela permet d’installer la rotule de remplacement au même endroit que l’ancienne, en préservant autant de parallélisme que possible.
  13. Retirez l’écrou du guidon et détachez le collier de direction avant d’installer la rotule côté roue si la rotule axiale doit être changée. Séparez la douille de direction du boîtier de direction en desserrant les colliers de la douille de direction. Ensuite, à l’aide d’un extracteur approprié, desserrez la rotule axiale et retirez-la de la crémaillère.
  14. Installez la rotule de remplacement dans l’ordre inverse, en veillant particulièrement à respecter les recommandations du fabricant en matière de couple.
  15. Replacez la roue à son emplacement d’origine. Replacez la roue, abaissez le véhicule et serrez les écrous de roue après avoir terminé le contrôle visuel et le test de la rotule.
  16. Effectuez la même procédure avec les autres roues. Après avoir terminé la première roue, suivez les étapes 2 à 11 pour gérer les trois autres.

Résumé

La rotule de direction est l’un des composants les plus importants du système de direction. Même s’il s’agit de l’un des composants les plus durables, il peut être endommagé par des événements spécifiques ou des accidents dans de rares situations. Nous allons vous montrer comment détecter un ou plusieurs joints à rotule problématiques et évaluer leur intégrité à l’aide de symptômes évidents. Si vous en êtes capable, nous vous montrerons également comment les remplacer.

Sylvain Dey

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.